Christelle Verschuere (Alias matière brute)

Christelle en plus de faire de magnifiques sacs s’inscrit dans une démarche de projet de sens. Projet de sens que je te laisse découvrir…

“Donner une seconde vie par la valorisation, marquée par l’empreinte du surcyclage, me permet de me projeter pour créer une gamme de sacs uniques. La machine à coudre, mon outil de travail. L’assemblage, le mariage des matières, la sensibilité du toucher, le regard, les mains de ma grand-mère couturière, les miennes… La rencontre au toucher de la bâche publicitaire et les chutes de cuir m’a amené à travailler celles-ci et à les sculpter.”

Bonjour artiste passionné.e et passionnant.e,

Peux-tu te présenter en quelques mots STP ?

Je m’appelle Christelle Verschuere alias Matière Brute, ce n’est pas vraiment un nom d’artiste, mais plutôt la marque que j’ai donné à mes créations.

Je suis infirmière de formation, métier que j’ai exercé durant quelques années.

Je me suis lancée dans l’entrepreneuriat en 2018. Je suis originaire de Bruges.

A l’heure actuelle et je pense que j’y resterai encore longtemps, j’habite à Gesves, un très beau village dans le Condroz.

J’ai trois enfants, qui sont grands maintenant.

J’aime la couleur bleue comme mes yeux, c’est d’ailleurs ce qu’on remarque chez moi en premier. On la retrouve souvent dans mes créations, la couleur pas mes yeux

Je suis une grande romantique, hypersensible et timide, mais j’ai appris à contrôler ce trait de caractère en donnant un sourire à mon interlocuteur.

J’aime dialoguer, échanger, apprendre à connaître la personne qui se trouve devant moi.

Ma timidité me rend maladroite, ce qui fait souvent sourire, comme trébucher devant un parterre de gens tous avec le regard figé dans ma direction bien évidemment, mais je tourne cela en humour ce qui me fait paraître une personne complètement décontractée, ce qui n’est pas le cas bien sûr !

Voilà ce qui résume ma personne !

Dans quelle(s) discipline(s) artistique(s) trouves-tu plaisir?

Art textile

Peux-tu décrire ce qui t’anime lorsque tu crées ? Ce qui te met en joie et ce que tu as “en-vie” de partager avec le monde à travers ton art.

Penser, créer, laisser mes mains travailler, changer le destin des matériaux destinés à faire de la publicité en leur donnant une seconde vie à travers la création, Mon savoir dicté par une prise de conscience.

La valorisation de ces matières, une renaissance, une façon de poser un geste, aussi minime qu’il soit.

Je les récupère pour les transformer en sacs uniques, en accessoires, en sculptures.

Je veux passer un message à travers mes mains, celui de changer nos habitudes de vie, l’impact assourdissant de nos gestes répétitifs posés maladroitement, entraînant une chaîne sans fin.

Ce message de réflexion avant de jeter un objet, celui de se poser un instant et réfléchir à l’impact environnemental de cet objet s’il n’est pas récupéré et valorisé.

Changer le cycle en le réintroduisant à nouveau dans celui-ci.

T’est-il possible de mettre des mots sur ce que tu ressens lorsque tu pratiques ta discipline artistique? Les sentiments et émotions qui te traversent avant, pendant et/ou après.

Cela me met en joie, cette impression qui retourne l’estomac lorsqu’on m’écoute raconter l’histoire de la bâche ou de toutes ces matières destinées au rebut.

Contribuer à l’amélioration de notre planète en créant !

Au départ, je vois une photo dans ma tête, ce que j’aimerais réaliser.

Je dessine, j’imagine, je laisse mes mains voyager sur les matières.

Il y a toujours une pointe d’étonnement et de satisfaction lorsque ma création est terminée.

Mon sac créé de mes mains, c’est là que je me dis, c’est moi qui l’ai fait, je suis fière de moi !

As-tu une phrase qui te booste et/ou une chanson qui te donne la pêche à coups sûrs?

Fais de ta vie un rêve et un rêve une réalité

Antoine de Saint-Exupéry

Où peut-on te retrouver? sur quel(s) réseau(x) et sous quel nom?

Follow me on InstagramFollow me on FacebookVisit my Website

Une dernière chose à partager avec nous ?

La vie est belle ?